19/20 pour Un Frère de Trop chez Satine’s Books

Une note pareille, ça donne forcément envie de poursuivre l’écriture du roman 2018 !

Merci Satine’s Books d’avoir tellement aimé Un Frère de Trop :

 » Mon avis : Je remercie fortement l’auteur, Sébastien Theveny, pour sa gentillesse et surtout pour sa patience et ses échanges qui m’ont beaucoup plu.

Je ne lis pas beaucoup de thriller parce que c’est un genre trop dangereux pour moi. Des fois, cela va beaucoup me plaire, des fois, cela va être difficile à comprendre et ma lecture se voit jalonnée d’embûches jusqu’à la fin. Par moment, c’est un cheminement pénible pour moi pour parvenir à la fin de mon roman.

Heureusement pour l’auteur, le roman « Un frère de trop » est dans la catégorie des thrillers que j’ai adoré ! Je ne sais pas comment il y est parvenu mais ce roman restera pour longtemps gravé dans ma mémoire. Ce n’est pas un coup de cœur mais une très très belle lecture ! Honnêtement, cela faisait longtemps que je n’avais pas passé un si bon moment avec un roman de ce genre dans les mains.

Ici, on retrouve tout ce que j’aime. Un drame familial et les mystères qui englobent la famille Lacassagne ainsi que des non-dit qui finissent par exploser au visage des petits cachotiers.

J’ai beaucoup apprécié le bond temporel qui explique le drame qui s’est déroulé : Le fils aîné de la famille Lacassagne disparait en mer suite à une chute du bateau familial en pleine tempête.

J’ai trouvé la construction de ce récit très bien ficelée : en effet, on se voit en train de naviguer avec les trois frères et sœurs sur ce bateau avant d’assister au drame. Puis, on retrouve la famille 30 ans après le drame. On voit comment ils sont parvenus à évoluer sans le grand frère. On comprend aussi la douleur des parents, surtout celle de la mère qui ne parvient pas à vivre correctement avec l’absence de son fils. Elle n’est plus rien et ne parvient pas à faire face.

Le patriarche de la famille Lacassagne tient à laisser une trace de lui sur Terre : quoi de mieux que d’embaucher un journaliste pour être le nègre de ces souvenirs ? A partir de là, on va commencer à déterrer les souvenirs, à comprendre le pourquoi du comment et à dissiper le brouillard qui règne de manière permanente sur cette famille. A l’aide d’une aide, ce fameux journaliste va faire un travail incroyable pour creuser et comprendre ce qu’on essaye de lui cacher. Il n’est pas le bienvenu dans la famille même s’il est là par la volonté du père qui est l’autorité de la famille.

Avec une plume efficace, l’auteur parvient à nous embarquer dans le sud de la France en quelques lignes. On est propulsé dans une histoire qui se tient et même très bien. On a un panel de personnages divers et varié où tout le monde apporte quelque chose à l’histoire, c’est assez prenant. Le côté réaliste de cette histoire nous permet d’y croire très facilement. J’ai beaucoup apprécié cette fin. C’est très surprenant. L’auteur ne gâche pas notre plaisir et parvient à nous tenir en haleine jusqu’à la dernière ligne de son roman.

Je salue donc une intrigue sans faille, une plume exigeante et dynamique qui nous permet d’être subjugué par ce que l’on lit.

Ma note : 19/20 « 

 

Voir le blog Satine's Books !

Recent Comments

  • Fabrice Theveny
    janvier 8, 2018 - 1:02 · Répondre

    Bravo Sébastien, C´est un grand plaisir pour moi d´avoir un membre de la famille avec un tel talent. J´ai pour ma part fait beaucoup d´efforts à l´école pour atteindre cette note de 19/20 que je n´ai que trop rarement réussi à atteindre!!!!! Bravo pour tes efforts pour nous faire partager tes aventures littéraires.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Livre en vedette

Un frere de trop - Sébastien Theveny

Newsletter

Envie de bonus ? Des inédits ? Des surprises du Chef ?